Le classicisme, un mouvement culturel et artistique 

le-classicisme-unmouvement-culturel-etartistique.jpg

Parmi les nombreux mouvements artistique figure le classicisme. Au début, il était plus un mouvement littéraire qu’autre chose, mais au fil du temps, il s’est peu à peu intégré dans l’art, que ce soit dans le domaine de la peinture que dans l’architecture ou encore dans le domaine de la sculpture.

classicisme.jpg

Le classicisme est un style d’art qui se veut être le modèle de la perfection ainsi que de la beauté. De ce fait donc, il était auparavant classé comme le style artistique des gens nobles et aisés, tels que les personnages royaux d’antan.

Quelles sont les caractéristiques du classicisme ?

Le classicisme est le contraire total de l’art gothique. Ce dernier qu’est l’art gothique est extravagant, tandis que le classicisme, lui, dans toute sa dignité, est simple, beau, naturel ainsi qu’agréable tant pour la vue que pour l’esprit. Dans le domaine de la peinture par exemple, il est très distingué.

art-gothique.jpg

Déjà, le tableau se doit d’être net, arrangé correctement mais aussi être lumineux dans le sens où la clarté et la lumière ne doivent pas être oubliées. Le tableau doit être également bien proportionné et symétrique au millimètre près. Les scènes et les personnages écœurants et vulgaires sont bannis du classicisme, car ce mouvement artistique veut toujours faire naître en ses spectateurs le respect des valeurs morales.

Les peintres et le classicisme

Les principaux artistes peintres dans le classicisme fut, de 1594 a 1665, Nicolas Poussin. Plus tard de 1619 à 1690, il y a eu Charles Le Brun qui devint le peintre nommé de la cour du Roi Louis XIV. Georges de La Tour, de 1593 jusqu’en 1652 jouait avec les jeux de lumière dans ses peintures. Pour Philippe Lorrain, peintre dans le style du classicisme en 1621 en 1682, aimait quant à lui peindre des paysages.