Qu’est ce que le symbolisme ?

quest-ce-que-le-symbolisme.jpg

Le symbolisme est un style à part entière, en ce sens que ce mouvement littéraire et artistique s’exprime par ce qui est poétique et abstrait. De nos jours, le symbolisme séduit plus d’un car son concept pousse ses adeptes aux réflexions profondes et ne se limite pas à ce qui est visible.

En fait, le champ de vision du symbolisme peut aller très loin, il est pratiquement infini. On retrouve ce style dans les écrits mais aussi dans les œuvres d’art, mais d’où vient ce mouvement, qui en est à l’origine ? Quand a-t-il débuté ?

Les origines du symbolisme

Le symbolisme est apparu en France et en Belgique vers 1896, ce mouvement est originaire de la Russie. Son auteur est le poète Valéry Brioussov et le symbolisme est en fait une réaction au naturalisme et au mouvement parnassien.

En France, c’est Baudelaire qui en fut très influencé et il en a fait beaucoup usage dans ses œuvres, ainsi que Rimbaud et Verlaine mais également Mallarmé. Le symbolisme a eu un attrait sur ces écrivains notamment parce qu’ils pouvaient se  servir de ce style pour exprimer des impressions qu’ils perçoivent, car il ne s’appuie pas sur des données réelles ou physiques mais plutôt spirituelles.

Il est important de maîtriser les différents courants artistiques en école d’art, c’est pourquoi plusieurs écoles dispensent des enseignements dédiés à ces connaissances. Plus d’infos ici : www.limart.fr

Quelle est la place du paysage dans le symbolisme ?

Dans les œuvres artistiques, le paysage n’est pas décrit comme on y est habitué. Comme cité plus haut, tout est abstrait même l’espace pictural. La place du paysage n’est pas prioritaire sur un tableau cependant lorsqu’il s’y trouve il a plutôt une connotation subversive. Le symbolisme dans l’art pointe du doigt les problèmes de l’humanité, l’angoisse et ne laisse pas une place réellement importante au paysage. Vers la fin du XIXème siècle, les paysages symbolistes varie entre une vue d’ensemble du cosmos ou d’une projection toute entière du psychisme.